En souvenir de Jack Layton ; déjà un an…
Voici l’article que m’avais inspiré suite a ces funérailles.

Les funérailles de Jack Layton ont été pour moi, et sûrement pour d’autres, très émouvantes…

Au revoir Jack!

Ce qui m’a le plus touchée pendant cette cérémonie de célébration à la vie, tel qu’il l’avait demandé dans ses dernières volontés, est comment l’humain cherche constamment des messages d’espoir pour l’aider à vaincre l’adversité. J’ai le privilège d’entendre souvent et de, parfois, donner moi-même de tels messages dans de grands moments d’inspiration, mais peu m’ont interpelé autant que ceux entendus par les proches et les amis de Jack Layton lors de cette cérémonie.
Voir ses 2 femmes, qui ont partagé sa vie à des étapes différentes, unies dans l’épreuve; entendre un prête gai, qui parle de son chum dans son homélie à la cérémonie d’état; savoir que le représentant des communautés indiennes l’appel simplement «mon ami»; entendre des versets bibliques et coraniques lus par des membres de ces communautés; et surtout, voir tous ses hommes politiques complètement ravagés par la tristesse de perdre un collègue et un adversaire de taille, mais aussi tous atterrés devant la perspective de leur mortalité, tout cela nous a démontré que cet homme méritait de recevoir ce grand hommage multi-canadien!

Un constat est évident : un homme qui croit et qui tient à ses convictions, tout en respectant avec amour toutes croyances confondues, était nécessairement respecté de tous. On nous dit: « Il n’était pas parfait. Il aimait prendre sa petite bière à la taverne du coin avec ses partisans. Il avait des idéaux qui étaient parfois difficiles à suivre…» Mais on sait maintenant qu’il était simplement humain!
Étrange comment on nous reproche cette humanité vivant, mais qu’on nous en glorifie, mort.

Faisant fi de toute partisanerie, je n’ai pu rester insensible face à cette chaleur humaine qui a envahie tout le Canada cette semaine. Ça prenait un grand homme pour réveiller la solidarité, parfois très mince, d’un pays. Son charisme et son charme, autant que ses rêves, nous touchaient, car il s’exprimait avec coeur et amour, on le sait maintenant.
Dans son dernier message d’adieu, j’ai retenue un appel à l’amour et à l’espoir, mais surtout, un message que moi-même j’avais oublié dernièrement et que pourtant je transmets à mes lecteurs en ventes immobilières depuis plus de 4 ans maintenant : « Ne laissez personne vous dire que ce n’est pas possible. »
Et je j’ajouterais comme toujours… surtout pas vous!

Oui, il est vrai que tout est encore possible et je ne lâcherai pas. Merci Monsieur Layton de me le rappeler… de nous rappeler à l’ordre avec cet espoir et cet amour que vous nous avez généreusement transmis avec cette phrase qui est maintenant affichée dans mon bureau :
« Mes amis, l’amour est cent fois meilleur que la haine. L’espoir est meilleur que la peur. L’optimisme est meilleur que le désespoir. Alors aimons, gardons espoir et restons optimistes. Et nous changerons le monde. »
C’est vrai Jack!

Note à moi-même : Sylvia, ne laisse pas personne te faire douter de ton talent.

Je vous souhaite à tous de prendre la route du succès et de ne jamais oublier que vous êtes d’excellents courtiers et vendeurs. Vous êtes intègres et motivés. Ne laissez personne croire le contraire, surtout pas vous.
Bon IRRÉDUCTIBLES-SUCCÈS à tous!
Sylvia

Lire l’intégralité de la lettre d’adieu de Monsieur Jack Layton ici.

sylvia@sylviapereault.com

Phone: 450-6613480 FAX 450-661-0533

Twitter: @sylviaperreault
Facebook: http://www.facebook.com/sylviaperreault
LinkedIn: http://www.linkedin.com/sylviaperreault

Pour plus d’information sur les services de Sylvia http://www.sylviaperreault.com   et pour les clients courtiers immobiliers : http://www.immo-succes.com!
Inscrivez-vous pour obtenir « Les 15 Fondements du succès » et pour ne pas manquer un article du blog à Sylvia  http://sylviaperreault.com/les-15-fondements-du-succes.htm

 

 


Leave a Comment

Google+